Translate

vendredi 3 juin 2016

Rencontres et Savoir-Faire - Turquie

Nous allons enfoncer une porte déjà ouverte par de nombreux voyageurs, à court ou à long terme, d'hier et d'aujourd'hui, d'ici ou d'ailleurs... et nous aimerions nous garder de tout généralisme mais il faut reconnaître que, tout au long de notre route, les turcs ont eu un sens de l'accueil formidable qui semble inné. 

La plupart d'entre eux sont bienveillants, serviables, généreux et ne laissent s'en aller le pélerin que le ventre plein ! Nous avons particulièrement apprécié chez les personnes croisées leur joie d'être, leur 'savoir-vivre ensemble', leur ouverture d'esprit respectueuse de l'autre et leur plaisir à être de nos souvenirs !


Presque tous les soirs, nous nous retrouvons entourés de sourires curieux et bavards, avides d'échanges... Une belle manière de découvrir la langue turque et de la voir progresser, dans nos bouches comme dans nos oreilles, à une vitesse encore jamais vue sur ce voyage !
La page 'Turquie' de notre carnet de langue déborde de mots ! 


28 mars 2016, Emirkatup - Ali, Musa, Hasan et Nezmiye
Turquie, Jour 2 : premier accueil spontanné, premiers échanges de curiosité gesticulée autour du thé, premier kahvaltı sur un plateau.

1er avril 2016, Gelibolu - Ege
Des lunettes rondes sur une joviale tête ronde sur un mini vélo pliable, leçons de turc et d'histoire, croquis du four à pain en argile sur le coin d'un carnet.



8 avril 2016, Bağyügü
Repas partagé par petits, grands et sages sur la place du village.
Femmes et enfants piochent dans le même plateau, les hommes sont regroupés un peu plus loin et font de même.
On dirait une fête de village, mais c'est un jour comme les autres.
Puis.
Lentement, sûrement et toujours en souriant, les mains ridées d'Ümmü tissent le tapis épais. Le geste est maitrisé, il a été répété !
A l'atelier couture, cliquetis de machines à pédales, broderie, oya et bonne humeur !
... Dans la rue, les hommes alignés côte à côte, boivent le thé et regardent le temps passer.


Fiches de savoir-faire : 
La mélasse de fruits (rubrique Cuisiner-Conserver)
Faire sêcher ses raisins (rubrique Cuisiner-Conserver)
Fabriquer une presse à fruits (rubrique Fabriquer)
Fabriquer un tapis (rubrique Fabriquer)
Le métier à tisser turc (rubrique Fabriquer)

12 avril 2016, Beyler - Süleyman et Ihson
Lui, c'est Ihson, à la bonhommie apaisante. Et lui, c'est Süleyman, le petit nerveux aux mimiques de De Funès... parfait équilibre amical !
Rires francs quelques peu alcoolisés, anecdotes fanfaronnées et défis mathématiques... Les nuages défilent alors que nous croquons dans les prunes vertes qu'Ihson sort par poignées de ses poches, malicieux.

13 avril 2016, Süleymaniye - Mahmut et Yeter
Pas besoin de prétexte pour partager mercimek çorbası (soupe de lentilles), nane ile makarna (pâtes à la menthe), domates (tomates), peynir (fromage), et salatalık (concombres) sur la nappe étendue au sol...
Sourire timides, chaussons tricotés et joie d'avoir des graines de 'melon français' à planter !


19 avril 2016, Demirbel - Zeki Baba et Cemil
Fromage de brebis, tiges d'oignon frais, amandes vertes et sel dans la yufka (pain plat cuit au saç), excitation enfantine à monter une tente pour la première fois, larmes aux yeux devant un oiseau en papier...

25 avril 2016, Şereflikoçhisar - Turgut
Tantôt trop joyeux, tantôt provocateur, tamtôt fragile et attendrissant... Entre deux verres, Turgut prend soin de nous comme des frères !
Chants, danses et leçons de claquer de doigts turc.


1er mai 2016, Avanos - Bekir
Odeur de terre humide, caresse de l'argile, saveur du thé chaud.
Avec flegme britannique, Bekir ponce, peint et s'invente un nouveau casse-tête pour remplir le four de ses bougeoirs à moustaches... et nous dévoile quelques secrets de fabrication quand nous nous essayons au tour.

4 mai 2016, İncesu - Hadi et Derya
Des yeux doux nous racontent les récits passionnés d'un pélerinage à la Mecque, des sourires généreux nous invitent à un kahvaltı de fête, des mains travailleuses nous offrent cerises et abricots séchés au soleil, bijoux et voile sortis de la caverne d'Ali Baba !

8 mai 2016,  Kangal - Necati
Une grande gueule fendue (kurde, et pas turque !), délice de loukoums d'abricots, enthousiasme en faisant défiler toutes (!) nos photos et le plaisir de nous donner le nom de tout (!) ce qui y apparait...

10 mai 2016, Zara - Hasan-Hüseyin et Emre
Du balcon, un vieil homme nous interpelle : 'Ce soir, vous dormez chez moi !'.
Hasan-Hüseyin prépare le thé, nos lits et l'eau chaude pour le banyo. Emre, le regard un peu perdu mais sentant l'excitation de son mari, rit... ou peut-être à des souvenirs enfouis qu'on ne connaîtra jamais... Du coup, on rit aussi !
Tendresse infinie d'un vieil homme pour son amour.


12 mai 2016, Beydeğirmeni - Selim et sa famille
Terrasse haut perchée avec vue sur le lac et toute la vallée !
Famille, voisins et amis, curieux, viennent rire et partager ce moment si différent de leur quotidien... Kete ekmek (pain feuilleté) et délicieux poivrons grillés accompagnent le thé.

13 mai 2016, Gölova - Gamze, Melika, Seyfi, Galip... et les autres !
Gâteau rose d'anniversaire, soirée chantée à grignoter des graines de tournesol et difficile allumage du réchaud à thé dans le parc détrempé !


15 mai 2016, Sarica - Buse, Hümeyra, Zümrüt, Demla, Ilker... et les autres !
'Anna ve Pierre' sont prétexte à réviser l'anglais, cahiers de cours en poche. Chacun son tour, Pierre-Jean les emmènent faire une balade à vélo, cheveux et dents dans le vent !
Escalade pour entrer dans leur terrain de jeu qui sera notre nid pour deux nuits, partie de volley et sauts de joie à la vue du frisbee... qui restera là !


Fiches de savoir-faire : 
Faire son fromage ( rubrique Cuisiner-Conserver )

25 mai 2016, Tuzcu - Okul
Dans la salle des profs, 2 enseignants, puis 3, puis 4, puis 5, ... puis 4 élèves, puis 12, puis une classe, puis 2, puis 3... tous les yeux rivés sur le même carnet de croquis. Les pages, une à une, se tournent et appellent des anecdotes qui provoquent rires, yeux écarquillés, lèvres mordillées et surprise criée...
Aujourd'hui, les cours commenceront avec un peu de retard !



1 commentaire:

  1. Je suis comme MamaCat, je me régale de vos photos et l'aquarelle de la cuisson du lait … Un régal des yeux qui entraine les endorphines du plaisir et l'odeur et le gout du lait nous arrive sur les papille. BiZ Papooo

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire !