Translate

vendredi 22 juillet 2016

Brins de vie - Géorgie

Ces "brins de vie" ne sont que des instants vécus ici, maintenant et par nous-même... Ils ne peuvent en aucun cas être généralisés à l'échelle d'un pays, d'une époque ou d'un peuple !


L'alphabet géorgien

Nous définissons la curiosité comme un sentiment d'émerveillement face à la découverte... une envie incontrôlable de se retrouver immergés dans l'inconnu...

C'est donc avec toujours autant de plaisir que l'on passe une frontière ! On se remplit alors la tête de nouveaux mots, de nouvelles sonorités...
Le plaisir est doublé lorsqu'on change, par la même occasion, d'alphabet ! Les Balkans, où il se rapproche très fortement du cyrillique, et la Grèce, où la plupart des lettres nous sont familières, nous laissaient quelque peu sur notre faim !

La Géorgie nous a offert ce petit délice : un alphabet simple et plutôt facile a retenir...

Petit extrait de notre carnet de langues...



Curiosités gesticulées

Certains gestes permettent de se faire comprendre sans utiliser de vocalisations... pratique, mais tous ne sont pas universels !

Se taper la carotide avec le majeur après l'avoir retenu avec le pouce
= "Est-ce que tu veux boire un coup ?"
... Il semblerait même que cela signifie "Est-ce que tu veux boire plusieurs coups ? Cul-sec, bien sur, mais après que l'on ait porté un toast !"

Découvertes gustatives

ხაჭაპური (khachapuri) : il existe plusieurs variantes de khachapuri en fonction des régions où vous vous trouvez.
En Adjarian (région de Batumi) c'est une pâte a pain en forme de barque, remplie avec du fromage de vache, du beurre et un oeuf.
En Imeretian (région de Kutaisi, d'où il serait originaire), il est rond, plat et sans œufs.

ლობიანი (lobiani) : pain, le plus souvent en forme de lune, fourré d'une "purée" à base de haricots grains (lobio) épicée. La forme du lobiani est fortement influencée par la cuisson dans le თონე (toné) : four en forme de puit où les aliments sont collés sur les parois.

ნაზუქი (nazuki) : sur la route principale (Batumi-Tbilissi), un peu avant de bifurquer vers le parc national de Borojomi, vous ne pourrez pas les rater ! Une quantité incroyable d'échoppes se sont installées là pour y vendre des nazuki. De forme identique à celle des lobiani (puisque cuits dans le même four), ces pains sont légèrement sucrés et fourrés de quelques raisins secs.

ტარხუნ (tarkhoun) : limonade a base d'estragon... Merci a Gotcha de nous en avoir offert... car la couleur "verte chimique" ne nous aurait pas naturellement poussée à goûter cette boisson surprenante !



1 commentaire:

  1. Re-bonjour (après le jeu :)

    Le vert et les mauvaises routes pour les paysages, les lobianis et nazukis pour se remplumer après avoir bien roulé sur "la bête" et encore des êtres adorables rencontrés ... voilà un nouveau bilan qui suscite toujours autant le respect !!!La Géorgie ne fut pas tendre pour sa traversée mais vous avez trouvé ses bons côtés !
    Gros bisous encore et encore
    Mamacat:))

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire !