Translate

vendredi 11 avril 2014

Rencontres

L'accueil créole est exemplaire : bonjours, sourires, gestes amicaux, c'est cette fois-ci nos émotions qui sont directement touchées. Nous vous livrons les plus marquantes.

Marie-Lise et Olivier nous ont offert, à peine sortis de l'avion, au bord de la rivière des pluies, le couteau qui manquait à notre autonomie, du gingembre, du gingembre-mangue.

Jessie et son fils Gaëtan nous ont fait découvrir nos première sensations sucrées et exotiques : jamblons, poc-pocs, ...


Faustin, érudit et passionné, nous a enchanté des mille et une merveilles de son jardin à Grand-Ilet.

Mémé Yolande, cette rencontre qui nous a interpellé par son accroche : "Je suis curieuse, d'où venez vous ?!". Il est dix heures du matin, elle nous invite à boire un café... Nous passerons le reste de la journée à nous essouffler pour la suivre. A 88 ans, ce petit bout de femme aux yeux malicieux a une énergie intarissable !


Parmi tout les savoir qu'elle nous offre, vient le moment de la préparation de la pâte piment au pilon, pour laquelle nous avons besoin d'un petit bocal. Nous le trouverons chez ses voisins : la chaleureuse famille Hoareau.

Cela a permis de beaux échanges notamment avec Jean-Louis, le père de famille, dont les connaissances culinaires et botaniques nous laissent encore songeurs... Nous nous sommes régalés ensembles d'un joyeux repas typiquement créole, préparé au feu de bois. Malgré toute notre bonne volonté, nous n'arriverons pas à goûter le centième de sa collection de rhums arrangés, dont la plupart ont déjà plusieurs années de macération !

de gauche à droite : Gaëtan, Jean-Louis, Aurélie et Esteban, Quentin
(ils ne manque que les deux aînés : Bryan et Mathieu)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire !